Le blog d'Antho&Ju

Bagan, la mer de pagode

Après une courte étape à Yangon afin de faire notre visa pour l’Inde, nous partons pour la fameuse citée de Bagan, ce nom qui nous fait rêver depuis tant de temps. Nous prenons un bus de nuit au départ de Yangon, et nous devrions arriver à Bagan vers 5h du matin, nuit blanche en perspective donc !

Une fois arrivés, c’est avec la tête dans le pâté que nous négocions un taxi pour nous emmener à notre hôtel. Et sur le trajet, on voit déjà les temples qui s’élèvent autour de nous dans la brume matinale… Rien de mieux pour nous réveiller ! A peine nos sacs déposés, on loue un vélo électrique et on part découvrir Bagan avant qu’il ne fasse trop chaud (c'est-à-dire avant 10h du matin en fait !).

Pour commencer, on déambule au hasard, et nos yeux s’agrandissent de secondes en secondes. Car Bagan, c’est un des plus importants sites archéologiques bouddhistes du Myanmar, environ 2000 pagodes, temples et monastères. La plupart sont construits en briques, ce qui donne cette couleur si particulière. Malheureusement, le site est construit sur un emplacement sujet à de nombreux tremblements de terre (notamment en 1975), le dernier datant d’août 2016, dont on peut voir les dégâts.

On se perd donc (et on se casse la figure sur les chemins en sable aussi !) au milieu de tous ces édifices. Certains sont minuscules, tandis que d’autres sont vraiment colossales. On essaye de repérer les temples sur lesquels il est autorisé de grimper, afin d’avoir une belle vue. Et disons le tout de suite, la vue en hauteur sur Bagan est certainement une des plus belles choses que l’on ait vues.

Enchantés par cette première matinée, mais un poil fatigué tout de même, nous rentrons nous reposer, la chaleur étant accablante.

Coucher de soleil raté

Nous reprenons nos vélos vers 16h pour aller admirer notre premier coucher de soleil. Heureusement, la haute saison débute à peine, il y a donc encore peu de monde sur le site, ouf ! Malgré tout, on imagine facilement les temples qui débordent lors des fameux couchers et levers de soleil, étant donné que la plupart sont très étroits.

Pour notre premier coucher de soleil, pas de chance, un énorme nuage blanc se pointe pile devant lors du moment crucial ! Mais dans la lumière du soir, le panorama est superbe.

Le lendemain, on se lève à 5h (aie !) pour profiter au mieux de la fraicheur du site le matin. Arrivés au sommet du célèbre temple Shewsandaw, on admire Bagan qui se réveille délicatement dans un océan de brume. Les premiers rayons drapent les temples d’une couleur douce et enchanteresse. On se sent émus qu’un spectacle aussi magique ait lieu chaque jour depuis des centaines années. Définitivement, un lever de soleil sur Bagan est une chose à voir au moins une fois dans sa vie !