Le blog d'Antho&Ju

Le nord du Myanmar

Nous arrivons à Kalaw, petite ville d'altitude qui nous repose de la chaleur et du monde de Bagan. De là, nous décidons de rejoindre notre prochaine destination, le lac Inle, à pied. 3 jours de marches pour arriver au lac, ça change du bus. On se joint donc à un groupe de 4 personnes et c'est parti !

C'est sous la pluie que nous débutons le trek. Notre guide est adorable, il nous parle de sa vie, de la Birmanie qu'il voit changer d'années en années, de son métier qu'il adore...

Ici, tout est vallonné et d'un vert éclatant. On en prend plein la vue. Evidemment, il y a des rizières de partout, et nous on aime bien les rizières !

On traverse pleins de différents villages, chacun d'une éthnie différente. Les gens qui nous accueillent sont comme d'habitude d'une gentillesse sans limite, et très curieux de nous voir ici. Ils nous posent des questions et imaginent à travers nos réponses le monde d'où l'on vient.

Douche rudimentaire

C'est d'ailleurs dans l'un de ses villages que l'on passera la nuit, dans une maison en bois, sur pilotis. Avant de passer à table, le guide nous mène dans le jardin afin de nous montrer l'endroit où prendre notre douche. Et comme il fallait s'y attendre, c'est archi rudimentaire... Non en fait c'est même pire que ça vu qu'il ne s'agit en fait que d'un puit où puiser de l'eau au beau milieu d'un jardin, à la vue de tous !

On trouve un petit coin où nous cacher entre la haie et une cabane où loge un buffle à l'air patibulaire.

Les filles imaginent une technique pour ne pas être vu des autres (deux qui tiennent les serviettes et une qui se lave) qui se révèle désastreuse, vu qu'il y a d'un côté le buffle avec son regard égaré et niais qui mâche sa paille, et de l'autre les enfants qui espionnent dans les buissons !

Pour couronner le tout, il pleuvra lorsqu'Anthony ira se doucher...On voulait de l'authentique, et bien, on la eu !

Le lendemain, le paysage change peu mais reste très beau. On apercois au loin un ancien train de l'époque coloniale qui s'enfonce dans les montagnes, on imagine alors le quotidien des habitants, prenant le train pour aller en ville, à l'école ou au travail mettant parfois 3 ou 4 heures de trajet...ça fait réflechir !

Au bout du 3ème jour, on voit enfin le lac Inle au loin et les montagnes qui l'entoure, c'est superbe !

Voir la galerie photo.